RELANCE – APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D’UN (E) CONSULTANT (E), POUR LA REALISATION D’UNE ETUDE SUR L’APPLICATION DE LA LOI SUR LE QUOTA

L’ONG FAD Niger, qui met en œuvre le projet « promouvoir la participation des femmes à la vie politique par le biais de l’apprentissage et de la formation » sous financement de la Coopération espagnole est à la recherche d’un (e) consultant (e),pour la réalisation de l’étude sur l’application de la loi sur le quota en période démocratique et en période d’exception, en mettant en exergue la situation actuelle.

L’ONG Femmes Actions et Développement (FAD) est une organisation féminine de défense des droits des femmes au Niger.

Reconnue officiellement par son arrêté N° 0233/MISD/AR/DGAPJ/DLP du 23 Avril 2010 elle intervient dans le souci d’améliorer le niveau de vie des femmes aussi bien rurales qu’urbaines et de renforcer leur participation dans toutes les actions de développement.

Particulièrement, l’ONG FAD met l’accent sur la promotion des femmes et des filles qui représentent les couches majoritaires mais également les plus vulnérables du pays. Elle a pour objectif général de promouvoir et protéger les droits des femmes au Niger à travers des actions de développement durable et de proximité.

Résumé général

Sous la supervision du Chef du Projet, le Consultant aura pour objectif de faire une étude sur l’impact de la loi sur le quota au Niger de son avènement à nos jours.

Objectif de la consultation :

L’objectif principal de cette consultation est d’aider l’ONG Femmes Actions et Développement à faire une étude sur l’application de la loi sur le quota en période démocratique et en période d’exception. Mettre en exergue la situation actuelle.

Objectif spécifique :

  • Analyser la proportion des femmes aux postes nominatifs et électifs depuis l’avènement de la loi sur le quota ;
  • Ressortir les forces et les faiblesses de l’application de la loi sur le quota,
  • Obtenir des données fiables de l’application de la loi sur le quota au Niger depuis son avènement sur toute l’étendue du territoire national ;
  • Faire des focus groupe dans les villages pour recueillir l’avis de la communauté sur l’application de la loi sur le quota ;
  • Emmètre des recommandations pour rendre effective l’application de ladite loi ;
  • Vulgariser l’étude après l’atelier de validation du document en produisant 75 exemplaires.

Résultats attendus :

Au terme de sa consultation, il est attendu du consultant les résultats suivants :

  • La proportion des femmes aux postes nominatifs et électifs a été analysée depuis l’avènement de la loi sur le quota ;
  • Les forces et les faiblesses de l’application de la loi sur le quota ont été ressorties ;
  • Des focus groupes ont été organisés dans les villages pour recueillir l’avis de la communauté sur l’application de la loi sur le quota ;
  • Des données fiables de l’application de la loi sur le quota au Niger depuis son avènement ont été obtenues ;
  • Des recommandations ont été émises pour rendre effective l’application de la loi sur le quota ;
  • 75 exemplaires de l’étude ont été vulgarisés après l’atelier de validation.

Mission du consultant :

Il est attendu du consultant les actions suivantes :

  • Conception d’outils de collecte de données de l’étude ;
  • L’analyse des données recueillies ;
  • Préparer des questionnaires pour faciliter les focus groupes ;
  • Faire le traitement des données recueillies des focus groupes ;
  • Elaboration du rapport provisoire et final ;
  • Faire des sondages d’opinions dans les 8 régions du Niger en identifiant des communes au sein de chaque région ;
  • Des entretiens avec les élus, les responsables de l’administration de l’état afin de connaitre l’effet de l’application de la loi sur le quota ;
  • Ressortir les points forts et les points faibles de la loi sur le quota en fonctions des réponses obtenues
  • Recherche documentaire dans les archives de l’état afin d’obtenir des données fiables sur le nombre de femmes ayant été nommées à des postes de responsabilité aux hautes fonctions de l’administrations de l’Etat de l’an 2000 à nos jours ;
  • Recherche documentaire dans les archives de l’état pour l’obtention des données sur le nombre de femmes élues de l’an 2000 à nos jours ;
  • Présenter l’évolution de la participation des femmes à des postes nominatif et électifs de l’avènement de la loi sur le quota à nos jours ;

 Livrables du Consultant ou de la consultante :

Dans le cadre de cette étude, il est attendu du consultant (e) un certain nombre de document dès le démarrage de l’étude jusqu’à la fin. Il s’agit des documents ci-dessous :

1- Plan de travail ;

2- Outils finaux utilisés pour la réalisation de l’étude ;

3- Rapport ou compte rendu de la réunion de cadrage ;

4- liste de présence ; 

5- Fichiers électroniques contenant toutes les données brutes recueillies ;

6- Rapport préliminaire ;

7- Rapport final ;

8- Une présentation du résumé du rapport en power point.

Durée et champs d’intervention :

 Cette consultation durera deux (2) mois dans les 8 régions du Niger (Agadez, Diffa, Tillabéry, Niamey, Tahoua, Maradi, Dosso et Zinder).

Profil et Compétences :

Le/la consultant (e) devra répondre à un profil tel que recherché par FAD. Le profil doit présenter les qualifications, les compétences et les aptitudes suivantes :

  • Avoir un diplôme de Bac +5 en science sociale (personne physique),
  • Avoir une expérience confirmée en recherche d’au moins 5 ans dans le domaine de la participation politique particulièrement des femmes ;
  • Avoir une connaissance des instruments juridiques du niveau national, régional et international sur les droits des femmes ;
  • Avoir conduit les travaux d’une étude récente dans le domaine de la politique ;
  • Avoir une solide connaissance et expérience sur la notion de la bonne gouvernance ;
  • Avoir une bonne pédagogie de recherche adaptée au contexte nigérien ;
  • Avoir une bonne maitrise du français avec une grande capacité rédactionnelle
  • Avoir une expertise de collecte des données ;
  • Bon esprit d’équipe et de capacité à accepter les critiques ;
  • Capacité à travailler de manière très structurée et organisée.

Langues :

Maitrise des langues des localités serait un atout et une parfaite maitrise du français est obligatoire.

Soumission :

  1. Offre technique :

Les prestataires intéressés par le présent avis doivent fournir les documents suivants :

  • Une lettre de motivation adressée à la Directrice Exécutive Nationale de FAD ;
  • Composition de l’équipe de la consultant : Le /les CV indiquant les expériences et compétences des personnes impliquées dans la réalisation ;
  • Un résumé de compréhension de l’offre et une note méthodologique détaillant l’approche à suivre pour la réalisation des taches pour l’atteindre les résultats escomptés de la présente consultation ;
  • Une proposition de plan détaillé de travail pour la réalisation de l’étude (élaboration des outils de collecte des données, collecte des données, traitement et analyse des données ; rédaction des rapports).
  • L’Offre financière détaillée précisant les différents chapitres de dépense pour la réalisation de la mission de consultation.

Délai de dépôt de dossier : 13 Juin 2024 à 17H00.

Les personnes intéressées par ce poste peuvent envoyer leurs dossiers de candidature uniquement sous pli fermé au siège de l’ONG FAD sis au quartier Francophonie pas loin de la Pharmacie Choukouralah, avec la mention « Etude sur l’impact de la loi sur le quota au Niger de son avènement à nos jours ».

NB : Seules les candidatures sélectionnées seront contactées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Vous pourriez aussi aimer...